• "Et le pays du songe avec ces yeux commence"......Neruda.

  • Commentaires

    1
    *
    Lundi 27 Avril 2015 à 15:38
    Coucher de fleur
    Dans son calif
    Le songe attend
    Silence au soleil
    Murmure de Vie
    Un instant pose
    Au Coeur ecrin
    D'une beaute
    Perle regard enfermee
    Le souffle prelasse
    Les reves songes

    Une tres belle photo ou les nuances s'enlacent
    Merci
    2
    Lundi 27 Avril 2015 à 16:49

    Gaya a sans doute raison, mais ce n'est pas incompatible avec les mots de Neruda... 

    Totem d'amour enveloppé de carmin, délicatement et voluptueusement... 

    3
    Lundi 27 Avril 2015 à 17:00

    Subtilité des couleurs... C'est très beau

    4
    Lundi 27 Avril 2015 à 17:10

    * merci pour ces mots , oui les nuances s'enlacent c'est le fondu enchaîné.

    Amitiés.

    5
    Lundi 27 Avril 2015 à 17:14

    Eva j'ai posté en musique un poème de Neruda dicté par lui même.

    Tu cliques sur le "binz" et tu entends sa voix rocailleuse.

    je te joins ce poème en VO et traduit aussi.

    Ainsi que le lien d'un magnifique site.

    <table cellspacing="0" cellpadding="0" width="90%"> <tbody> <tr> <td class="contrast" colspan="3" valign="top">

    Paráfrasis a R. Tagore

    En mi cielo al crepúsculo eres como una nube
    y tu color y forma son como yo los quiero.
    Eres mía, eres mía, mujer de labios dulces,
    y viven en tu vida mis infinitos sueños.

    La lámpara de mi alma te sonrosa los pies,
    el agrio vino mío es más dulce en tus labios:
    oh segadora de mi canción de atardecer,
    cómo te sienten mía mis sueños solitarios!

    Eres mía, eres mía, voy gritando en la brisa
    de la tarde, y el viento arrastra mi voz viuda.
    Cazadora del fondo de mis ojos, tu robo
    estanca como el agua tu mirada nocturna.

    En la red de mi música estás presa, amor mío,
    y mis redes de música son anchas como el cielo.
    Mi alma nace a la orilla de tus ojos de luto.
    En tus ojos de luto comienza el país del sueño.

    Pablo Neruda

    </td> <td valign="top">

    Poème 16

    Paraphrase de Rabindranath Tagore.

    Tu es au crépuscule un nuage dans mon ciel,
    ta forme, ta couleur sont comme je les veux.
    Tu es mienne, tu es mienne, ma femme à la lèvre douce
    et mon songe infini s'établit dans ta vie.

    La lampe de mon coeur met du rose à tes pieds
    et mon vin d'amertume est plus doux sur tes lèvres,
    moissonneuse de ma chanson crépusculaire,
    tellement mienne dans mes songes solitaires

    Tu es mienne, tu es mienne, et je le crie dans la brise
    du soir, et le deuil de ma voix s'en va avec le vent.
    Au profond de mes yeux tu chasses, ton butin
    stagne comme les eaux de ton regard de nuit.

    Tu es prise au filet de ma musique, amour,
    aux mailles de mon chant larges comme le ciel.
    Sur les bords de tes yeux de deuil mon âme est née.
    Et le pays du songe avec ces yeux commence.

    </td> </tr> </tbody> </table>

    http://www.pierdelune.com/neruda6.htm

    Amitiés et merci.

     

    6
    Lundi 27 Avril 2015 à 17:16

    Jackie je te remercie et apprécie ta visite et tes posts.

    Amitiés

    7
    Lundi 27 Avril 2015 à 17:36

    Ah ! Neruda : un grand amoureux devant l'Eternel ! 

    Au passage, merci Georges pour le poème et sa traduction. A sa lecture, les vers qui conviennent le mieux (selon moi) à ta très belle photo, sont : "Tu es mienne, tu es mienne, ma femme à la lèvre douce / et mon songe infini s'établit dans ta vie."

    Merci également pour la voix de Neruda, et pour le lien du site que je vais tout de suite noter.

    8
    Lundi 27 Avril 2015 à 17:38

    Je suis désolée ! je n'avais pas vu au premier com que tu avais modéré les com ! 

    9
    Lundi 27 Avril 2015 à 17:54

    Eva hier au soir un com anonyme que j'ai bien sûr supprimé , je préfère gérer.  Tu n'as pas à être désolée!

    10
    *
    Lundi 27 Avril 2015 à 18:15
    Merci pour le site Pierdelune, je me suis permise, . :-) .de Merveilleux poemes...
    Belle soiree
    11
    Lundi 27 Avril 2015 à 18:23

    Eva et *..................encore un lien , plus complet et génial (puisqu'il fait référence à René Char........le seul et unique poète , mon maître......sourire).   

    http://www.pierdelune.com/franc.htm

    12
    *
    Lundi 27 Avril 2015 à 18:34
    Merci Grandmistral, c'est tres gentil
    13
    Anne-Marie
    Lundi 27 Avril 2015 à 19:07

    J’ignorais que ton univers était empreint de tant de poésie...

    14
    Lundi 27 Avril 2015 à 19:35

    Anne-Marie...................aujourd'hui je me consacre UNIQUEMENT à la lecture de René Char , je dirai plutôt au déchiffrement de ses écrits.

    Il est , je le répète , pour moi le plus grand................et ceci dans tous les sens du terme.................sourire.

     

    Une phrase , tiens , dans "Lettera amorosa"....................................Je rie merveilleusement avec Toi .Voila la chance unique.

     

    J'adore.

    15
    Mardi 28 Avril 2015 à 05:57

    Bonjour "Monsieur Mistral"

     

    Tout est volupté et beauté. Beaucoup de raffinement et de délicatesse.
    Bonne journée

    16
    Mercredi 29 Avril 2015 à 10:29

    Bonjour

    Comme Caroline ... je trouve dans cette photo quelque chose de masculin

    Mais aussi du très beau

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :