• In "Lettera amorosa"....................René Char.

  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Novembre 2015 à 20:03

    "Parfois j'imagine qu'il serait bon de se noyer à la surface d'un étang où nulle barque ne s'aventurerait.

    Ensuite , ressusciter dans le courant d'un vrai torrent où tes couleurs bouillonneraient."

     

    "Lettera amorosa"............................René Char.

      • Samedi 28 Novembre 2015 à 11:30

        oui, je suis d'accord avec lui : se noyer à la surface d'un étang si l'on a le courage, mais ressusciter ? ben non alors !... Une fois suffit bien !!!!

    2
    Vendredi 27 Novembre 2015 à 20:08

    Bon soir Georges,
    Alors autant ne pas mourir ;-)
    Très jolies ces deux photos, avec un coup de coeur pour la première, je trouve l'effet graphique des reflets superbe.
    Bisous et bonne soirée à toi

    3
    Vendredi 27 Novembre 2015 à 20:21

    Oh ces couleurs !

    Du vert... tonifiant et apaisant en même temps... et un bel extrait.

    Merci Georges,

    bise, et bonne soirée

    4
    Vendredi 27 Novembre 2015 à 22:26

    Salut Georges

    Tu excèles dans ce domaine.

    J'aime beaucoup.

    5
    Vendredi 27 Novembre 2015 à 22:37

    Reflet réel ou virtuel reflet......

      • Samedi 28 Novembre 2015 à 14:13

        Même l'espace d'un soupir le reflet est réel il est cependant et toujours le commensal d'un modèle...............ce qui le différencie du modèle qui peut ne pas avoir besoin de son reflet pour exister....................Pôvre reflet mais riche reflet.

        Il est parasite ou champignon ou verrue.....lol

        Merci François-:))

    6
    Vendredi 27 Novembre 2015 à 22:51

    Quand on se penche sur ces trous d'eau, on voit d'abord le monde renversé des arbres et du ciel. Là, j'ai compris pourquoi les jeunes filles se noyaient : c'est la porte d'un pays, c'est un départ ; sous l'eau sont des nuages, et des arbres, et des envols d'oiseaux, et des fleurs. Un peu de courage, même pas du courage, laisse faire le poids de cette chair ... "

    J.Giono

    7
    Samedi 28 Novembre 2015 à 05:59

    Plutôt qu'une lettre d'amour, je vois des colliers d'esclave mais de bien beaux colliers.

    8
    Samedi 28 Novembre 2015 à 06:41

    aimer à en mourir. c'est bien ton avenir est tout tracé.

      • Samedi 28 Novembre 2015 à 07:58

        Mais non hahahahaha

        Tu n'as pas tout lu.....................Char est un petit Jésus d'Amour..............il ressuscite m'enfin!

        Sourire

        Bon week end.

      • Samedi 28 Novembre 2015 à 18:16

        Et mourir c'est vrai ça viendra dans l'avenir...................le plus tard possible.

        Et dire que je pars une semaine à Hambourg à la fin de l'année en avionnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn!

        Heu ça coince dans ma tête.

    9
    Samedi 28 Novembre 2015 à 12:32
    julie

    Arrête ton Char, ami Georges ! :)

    Autrement, trop beau ton premier reflet que l'on croirait crayonné... mais les deux sont réussi, bravo !

    Bon samedi. Amitiés. 

    10
    Samedi 28 Novembre 2015 à 13:42

    J'adore la 1

    JP

    11
    Samedi 28 Novembre 2015 à 13:47

    incroyable ces couleurs ! j'adore ! Les reflets et toi ne font qu'un smile bravo 

    bon samedi Georges 

    12
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 17:37

    Bonsoir

    Encore de superbes reflets

    Et j'adhère aux mots de Char

    13
    Lundi 30 Novembre 2015 à 14:25

    D'abord une envie de toucher... caresser... la première... puis elle emporte le regard dans une vague de douceur...

    Bises Georges

    14
    Jeudi 10 Décembre 2015 à 00:09

    Je me répète.... on ne s'en lasse pas !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :