• Les vents du Sud.

     

     

     

     

     

     

    Comme le marinier , que le cruel orage

     

    Comme le marinier , que le cruel orage

    A longtemps agité dessus la haute mer ,

    Ayant finalement à force de ramer

    Garanti son vaisseau du danger du naufrage ,

     

    Regarde sur le port , sans plus craindre la rage

    Des vagues ni des vents , les ondes écumer ;

    Et quelqu'autre bien loin , au danger d'abîmer ,

    En vain tendre les mains vers le front du rivage :

     

     

    Ainsi , mon cher Morel , sur le port arrêté ,

    Tu regardes la mer , et vois en sûreté

    De mille tourbillons son onde renversée :

     

    Tu la vois jusqu'au ciel s'élever bien souvent ,

    Et vois ton du Bellay à la merci du vent

    Assis au gouvernail dans une nef percée.

     

    Joachim du Bellay , "Les regrets".

     

     

     

     

    « Au bord de l'étang salé.Fenêtres sur mer...........et images du phare. »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 17 Mars 2016 à 19:24

    Joachim du Bellay le poète du "Lagarde et Michard".....................................j'en garde un souvenir précieux.

    J'étais en 5ème...........................................Souvenirs , souvenirs!

    2
    Jeudi 17 Mars 2016 à 21:31

    Bon soir Georges,
    Magnifique poème que je connaissais et que je relis avec grand plaisir.
    Quant à tes photos, superbe, et que j'aime ces teintes et nuances de bleus.
    Simplement admirer...
    Merci et bisous. Bonne soirée

    3
    Jeudi 17 Mars 2016 à 21:50

    La mer et ses dangers de naufrage .....

    heureusement que tu étais sur le rivage ....

    Cher Georges

    Je regarde au loin, je vois le phare, prudence

    La mer avec son écume, s'avance

    dégorge

    de superbes captures marines ***

    bisous

     

     

    4
    Vendredi 18 Mars 2016 à 05:53

    Pas de chance, tu vois ce que je veux dire... Un plaisir de relire ce très beau poème que j'avais lu et relu autrefois, il y a une flopée d'années. J'aime les tonalités de ces photos par temps moyen, peut-être même souvent plus que par beau temps

    5
    Vendredi 18 Mars 2016 à 08:26

    extra la serie!! amitiés

    6
    Vendredi 18 Mars 2016 à 08:32

    Quelles sublimes vues Georges, où le bleu charron semble pris en otage, entre les gris changeants du ciel et des flots écumants... J'aime énormément.Très beau poème !

    Bisous

      • Vendredi 18 Mars 2016 à 09:10

        Bleu charron , bleu charron.........................C'est vite dit , pfffffffffffff!

        Je ne connaissais pas ce bleu et suis allé suis Wiki et bingo c'est exactement ce bleu dont il s'agit sur mes photos.

        Suis en admiration , j'ai dû vous le dire Madame......................J'apprends et j'aime ça.

        Sourire

        Bisous Joëlle et merci .

    7
    Vendredi 18 Mars 2016 à 08:53

    Dos au vent, la mer rugit et écume de se voir ainsi barrer la route...

      • Vendredi 18 Mars 2016 à 09:11

        Oui Gabrielle c'est exactement ça!

        Bisous 

        Heu tu ne postes plus d'écrits?

        Quel dommage!

    8
    a
    Samedi 19 Mars 2016 à 07:04

    J'aime beaucoup et le texte et les photos.

    9
    Samedi 19 Mars 2016 à 08:24

    Merci, Georges ! Chacun sait que le temps file aussi vite que le vent, et pour moi en ce moment, c'est la tempête ! ;) Mais ça reviendra...

    10
    Samedi 19 Mars 2016 à 11:57

    Bonjour Georges

    J'ai dû lire et relire ce poème de J. du Bellay et pourtant je n'en avais plus souvenir, alors merci de m'avoir permis de retrouver la mémoire.

    Amicalement

     

     

    11
    Samedi 19 Mars 2016 à 17:04

    Bonjour Georges,

    Je vais t'avouer que je ne connaissais pas ce poème. Pourtant j'ai passé mon bac de français !

    J'admire tes photos ... ta mer du Sud ressemble presque à celle de Bretagne. Que les couleurs sont belles. Les nuances sont magnifiques.
    Bonne soirée à toi Voisin du Sud !

    12
    Samedi 19 Mars 2016 à 22:01

    Nuances de bleu, ciel gris et poétique

    13
    Lundi 21 Mars 2016 à 11:30

    Magnifiques images.

    J'aime beaucoup ce poème. Merci de l'avoir mis ainsi à l'honneur.

    Passe une douce journée.

    14
    Lundi 21 Mars 2016 à 15:30

    Il est beau ton terrain de jeu

    15
    Lundi 21 Mars 2016 à 18:33

    Tout simplement :).........J'adOre !!!!!!

    16
    Lundi 21 Mars 2016 à 19:01
    B.O.

    Belles images marines.

    17
    Jeudi 24 Mars 2016 à 17:32

    On ne saurait faire plus belles illustrations de ce poème....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :